Si ce message ne s’affiche pas correctement, vous pouvez consulter cette Info@lettre et toutes les parutions antérieures sur notre site.

Info@lettre
Volume : 6 Numéro : 4
1er Avril 2013

Diffusée ce mois-ci à 12 981 exemplaires!
Diffusée ce mois-ci à 12 981 exemplaires!
Diffusée ce mois-ci à 12 981 exemplaires!
Diffusée ce mois-ci à 12 981 exemplaires!


En équipage toutes voiles dehors,
au grand large de nos projets...



Exprimez-vous sur Twitter !


Montréal
1620 AV De La Salle, bureau 11
Montréal, QC..  Canada H1V 2J8
Téléphone : 514-419-7750


Laval
GROSSIR LE TEXTE
Pour un bon usage

L’ É D I T O par Jean Carette

Le ministre Réjean Hébert fait actuellement une promotion vigoureuse de son projet phare : l’assurance autonomie. Paris, Bruxelles, Vancouver et ... Drummondville ont déjà reçu sa visite. Il s’agit de nous doter d’une Caisse d’assurance pour le soutien de l’autonomie, avec une priorisation du soutien à domicile. Cette Caisse serait financée par un transfert des fonds publics actuellement consacrés aux soins de longue durée (2,8 milliards), plus les montants actuellement consacrés aux crédits d’impôt pour le soutien à domicile, crédits qui seraient remaniés et adaptés (600 millions), plus un nouvel investissement public de 500 millions déjà promis dans le soutien à domicile. Au total, 3,9 milliards ou près de 2% du PIB québécois, auxquels on envisage cependant d’ajouter des taxes augmentées, des cotisations ou même des redevances sur l’électricité.

Sur le papier, le projet est beau, presque clair et complet. Nombreux et convaincants sont les articles naguère écrits par le médecin chercheur Hébert quand il était encore doyen à Sherbrooke. Il s’agit en effet d’un programme majeur, attendu depuis longtemps et qui devrait permettre

  • Une meilleure évaluation et prise en charge des besoins;
  • Un virage vers les services et soins à domicile;
  • Une utilisation plus judicieuse et plus juste des budgets actuels et des crédits d’impôt;
  • Une plus grande équité entre les générations grâce à la capitalisation prévue;
  • Une plus forte solidarité.

Cependant, quelques questions attendent une réponse :

  1. On ne peut raisonnablement annoncer des augmentations des crédits et procéder en même temps à des coupures : c’est pourtant ce qui vient de se passer pour la Culture, pour l’Enseignement supérieur, pour l’Aide sociale, pour les CPE, le transport adapté, le logement social et même pour le maintien à domicile (certains CSS procèdent à des coupures sous le manteau, par non remplacement des nouveaux retraités, par exemple). Le Ministre Hébert saura-t-il résister aux exigences pressantes du Conseil du Trésor et de sa Première Ministre ?
  2. Quid des crédits d’impôts ? Comment seront-ils réaménagés ? Pour les plus aisés vivant en résidences de luxe ? Ou pour tous les autres, surtout les plus démunis, par souci de justice ?
  3. Le financement par augmentation de la taxe de vente frapperait plus lourdement les plus pauvres, assujettis aux mêmes versements que les plus riches : le Ministre Hébert pourrait-il nous définir sa conception de la solidarité ?
  4. Le recours «favorisé» et annoncé à l’économie sociale et au réseau communautaire assurera-t-il une meilleure qualité des services et un salaire digne pour les travailleuses qui les rendent à un prix qui les maintient sous le Seuil de Pauvreté ou est-il prévu comme un moyen de créer ou de financer des emplois à rabais, forme perfectionnée de privatisation sur le dos du communautaire ?

Et la question politique :

Le ministre Hébert pourra-t-il résister aux tempêtes attendues dans le contexte actuel : gouvernement minoritaire et souvent désuni ou tiraillé, opposition menaçante et bientôt de plus en plus déterminée à vouloir de nouveaux rendez-vous électoraux, lobbies puissants et décidés, laboratoires, assurances privées, résidences lucratives, firmes d’ingénierie et autres principaux prestataires de soins et de services de santé ? Sans oublier une haute fonction publique encore noyautée par des libéraux ?

Comme le répète Réjean Hébert, l’assurance autonomie constitue une «innovation essentielle pour répondre aux défis du vieillissement». Encore faut-il prendre en compte le jeu cruel des rapports sociaux, c’est-à-dire des intérêts dominants et des vicissitudes politiciennes, face aux besoins des aînés et de leurs familles. Entre une recherche universitaire et la réalité du pouvoir gouvernemental et ministériel, il y a un grand écart, des plus difficiles à réduire.

 
A C T I O N S
Initiatives Tendances Politiques Personnalités
SUCCÈS D’UNE COALITION AUTOUR DE L’AQDR
Lire la suite
Lire aussi


TÊTES BLANCHES ET CARRÉS ROUGES
Lire la suite


PROFESSION :
PROCHE-AIDANT
 
REDÉFINIR LA RETRAITE
Lire la suite



PAYS-ÀGES
Lire la suite
ENTENTE «HISTORIQUE»?
Lire la suite


SACRÉS FONCTIONNAIRES
Lire la suite



MYTHE DÉBOULONNÉ
Lire la suite
«LE CHEMIN SE FAIT EN MARCHANT»
ANTONIO MACHADO

Lire la suite



ACTIVE ET BRANCHÉE À 98 ANS  

UNE FEMME HEUREUSE  


S O L I D A R I T É S
Sociétés Communications et
nouvelles technologies
Groupes d’aînés Intergénérations
ENDETTEMENT
Lire la suite



AH ! LES AFFAIRES !
Lire la suite


Lire aussi

LES AÎNÉS INTERNAUTES
Lire la suite


INTERNET SOUS
OBLIGATION ?
 


L’ÉCONOMIE DU VIEILLISSEMENT
Lire la suite
ÀGISME
Lire la suite
Lire aussi
Ou ceci



DES AÎNÉS DÉCIDEURS
Lire la suite
Comment Taire ? suivra


UN ESSAIM DE RETRAITÉS ACTIFS
Lire la suite



ATTAQUE INDIGNE
Lire la suite
UNE IMAGE QUI VAUT LES MOTS


DES AÎNÉS COOPÉRANTS
Lire la suite

S A N T É
Références
UN FAUTEUIL CAPTEUR
Lire la suite


D O C U M E N T S
Démographie et statistiques Lois et règlements Lectures Audio-visuel et internet
LA RETRAITE RETARDÉE
Lire la suite
NOUVEAU RÉGLEMENT EN RÉSIDENCES
Lire la suite



HARO SUR LES AÎNÉS DÉPENDANTS
Lire la suite
Comment Taire ? probable
AUTODÉTERMINATION
Lire la suite


POUVOIRS GRIS
Lire la suite
ÀGISME ET DIGNITÉ  


A I L L E U R S
Francophonie International
MOURIR CHEZ SOI OU À L’HÔPITAL ?
Lire la suite


SONDAGE AQUAFRESH
Lire la suite


POUR UN PLUS GRAND RESPECT DES LIBERTÉS 
Lire aussi
SOCIÉTÉ ANONYME ET MORT SOCIALE
Lire la suite



VIOLENCE INCONSCIENTE
Lire la suite



ESPÉRANCE APRÈS 80 ANS
Lire la suite



5 HEURES PAR JOUR
Lire la suite

 
D I V E R S
  Événements
  SOUS LA COUETTE
Lire la suite



VERS UNE PARTICIPATION SOCIALE ÉLARGIE
Lire la suite

E S P A C E S   50+
Événements

26 avril : dernières informations et inscriptions sur le VOYAGE d’automne 2013 en Allemagne, Hongrie, Autriche, Tchéquie et Pologne

Rencontre de 16h à 19h à la Maison des Aînés,
1620 Avenue de La Salle, Montréal

Voir l’itinéraire et le programme

* AGENDA PERMANENT D’ESPACES 50+

Pour en savoir plus ou pour commander

L E S  C I T A T I O N S


SHIMON PERES
Je m’évertue à être aussi jeune que mes rêves, surtout à ne pas devenir aussi vieux que mon histoire.

O N T   C O L L A B O R É

Jacques BEAUDOIN, Guy BÉLAIR, Réal CAMPEAU, Jean CARETTE, Marie-Michèle CHARBONNEAU, Jean-Michel CAUDRON, Jean-Guy DAIGLE, Monik FAUCHER, Lise FOREST, Jacques FOURNIER, Nadine GUILBERT, Jacques L’HEUREUX, Monique L’HEUREUX, Claire LACHANCE, Jean LAFLÈCHE, Daniel LAGUITTON, Michèle LEBLANC, Céline LEFEBVRE, Nicole MOREAU, Pierre RACINE, Serge SÉGUIN, François TEASDALE, Gilles TITTLEY et vous, à l’avenir, si vous le voulez bien !
  Merci !

S’abonner à l’info@lettre d’Espaces 50+
Se désabonner de l’Info@lettre d’Espaces 50+
Modifier vos renseignements personnels
En faisant suivre à un de vos amis, vous renforcez votre réseau. Merci d’y penser.
Visiter le site d’Espaces 50+
Visiter le blogue d’Espaces 50+

  Pour un bon usage de cette info@lettre :

MERCI DE NOUS SOUTENIR EN ABONNANT VOS AMIS : C’EST NOTRE NOMBRE QUI FAIT NOTRE FORCE, AVEC PRÈS DE
13 000 ABONNÉS.

CLIQUEZ ICI POUR ABONNER UN DE VOS AMIS À L’INFOLETTRE.

Si vous souhaitez reprendre une information pour la diffuser ou reproduire un texte ou un document, libre à vous, et merci d’indiquer la source.

Merci.

Haut de la page

 
Jean Laflèche, édimestre